Coordonnées

  • CLINIQUE VETERINAIRE LE NOBEL DRS DAVADANT ET JEANDIDIER
    5 AVENUE ROBERT BALLANGER .
    PLACE GASTON BUSSIERE

    93270 SEVRAN
  • Tél : 01 49 36 07 70

Actualités

  • LE LAPIN

    Tout savoir sur votre compagnon : le lapin
  • LE TABLEAU DES AGES

    Quel est son âge humain ?
  • ANNÉE DES P EN 2019

    La liste des prénoms en 2019
  • ANNÉE DES R EN 2020

    La liste des prénoms en 2020
  • VETERINARY HPM: Une alimentation adaptée pour votre chat

    Découvrez les caractéristiques alimentaires de votre chat
  • VETERINARY HPM: Une alimentation adaptée pour votre chien

    Découvrez les caractéristiques alimentaires de votre chien
  • La vermifugation du chat

    Les parasites internes de notre chat doivent être combattus pour son bien-être et pour le nôtre : la plupart d'entre eux est transmissible à l'homme et peut provoquer des maladies graves. En savoir plus…
  • Le tableau des âges

    Déterminez, grâce au tableau suivant, quel “âge humain” a réellement votre chat ou votre chien. L'espérance de vie moyenne chez les chats s'établit autour de 15 ans, et chez les chiens autour de 10 ans, mais pour eux, la taille est un élément déterminant : mieux vaut être un York qu'un Dogue Allemand !
  • Les chiens de 1ère et de 2ème catégorie

    Quelles sont les nouvelles mesures concernant les chiens de 1ère et de 2ème catégorie ?
  • Les parasites externes

    Votre animal, chat ou chien, héberge très souvent et à votre insu des hôtes indésirables : les parasites. Les conséquences de cette pression parasitaire ne sont pas négligeables tant pour votre animal que pour vous même.
    N'oubliez pas de traiter votre chien ou votre chat contre les puces et / ou les tiques.
    Votre vétérinaire saura vous conseiller
  • Les parasites internes

    Les parasites internes (vers...) vivent dans différents organes, ou dans le sang, et se nourrissent au détriment de votre animal.
    Les parasites des animaux de compagnie sont très nombreux mais leur importance est variable en fonction des régions d'Europe et du mode de vie de l’animal. En savoir plus…
  • L'hygiène dentaire du chien et du chat

    Comme vous, votre compagnon à quatre pattes a besoin d'une certaine hygiène dentaire. Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles mais d’autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.
  • N'oubliez pas de vacciner votre chat

    Le chaton est vacciné dès 2 mois avec un rappel à 3 mois.
    Le chat adulte est vacciné 1 fois par an.
    Le chat est vacciné contre la leucose, la rage, le typhus et le coryza.
  • N'oubliez pas de vacciner votre chien

    La vaccination du chiot commence dès 2 mois.
    Le chien adulte reçoit un rappel vaccinal chaque année.
    Le chien est vacciné et protégé contre la rage, la maladie de carré, l'hépatite de rubarth, la leptospirose, la parvovirose et la piroplasmose.
  • Nous sommes heureux d'accueillir les nouveaux animaux de compagnie

    Lapin, cochon d'inde, furet, hamster, gerbille, rat et autres petits mammifères sont sensibles aux parasites externes et se grattent.
    N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour un conseil
  • Vaccinez votre chien contre la Piroplasmose

    La saison des tiques arrive .
    La Piroplasmose est une maladie mortelle.
    Dès 5 mois, vaccinez-le !
  • Votre animal commence à vieillir :

    Votre animal va avoir 8 ans . Pensez à faire un bilan de santé . Un bilan sanguin est simple et aide à la prévention de nombreuses maladies
  • Voyager , passer les frontières avec son animal

    Dans tous les cas l’animal voyageur doit être accompagné de son passeport européen pour carnivore de compagnie (disponible à la clinique) et de son certificat de vaccination contre la rage.
Toutes les actualités

Vidéos

Le covid19 et nos animaux de compagnie
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

L’hygiène dentaire du chat et du chien

La bouche de votre animal doit être régulièrement contrôlée et faire l’objet de soins réguliers à votre domicile afin de prévenir l’apparition d’une maladie très commune appelée maladie parodontale. 

Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles de cette maladie mais d’autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.

 Mon animal est-il concerné ?

Votre animal, chien ou chat est concerné par la maladie parodontale, quelque soit son âge ou sa race. Les chiens de petite taille, tels que les caniches et les yorkshires sont plus particulièrement prédisposés à développer cette maladie mais les autres ne sont pas épargnés.

Qu'est-ce que la maladie parodontale ?

Cette maladie correspond à l’atteinte des tissus entourant et soutenant la dent. 

Le premier stade est la gingivite, c’est à dire une inflammation de la gencive. 

A ce stade, votre animal peut présenter une mauvaise haleine, du tartre, des saignements des gencives, et parfois une douleur lors de la mastication des aliments.

La gingivite peut ensuite évoluer vers une atteinte des tissus entourant la dent jusqu’à l’os dans lequel sont implantées les racines dentaires. La dent devient alors mobile et est menacée d’expulsion. Votre animal peut montrer, en plus des signes précédents, une baisse d’appétit, et des signes de fatigue.

Quelles sont les conséquences de la maladie ?

L’inflammation et l’infection peuvent se propager de proche en proche aux tissus environnants et atteindre les cavités nasales, l’oeil… 

La santé buccale peut également avoir des répercussions sur l’état de santé général avec des conséquences à distance sur d’autres organes tels que le coeur, les poumons, les reins. 

En effet, la gencive étant abîmée, les bactéries présentes dans la bouche passent dans la circulation sanguine et peuvent infecter différents organes à distance. Ces conséquences existent aussi chez l’homme : une centaine de cas annuels d’endocardite infectieuse (infection du coeur par des bactéries) dus au passage des bactéries de la bouche dans le sang sont rapportés.

Comment est-ce que je peux intervenir pour éviter le développement de cette maladie ?

Le point de départ de cette maladie est l’accumulation de la plaque dentaire, composée d’une pellicule de salive et de bactéries qui s’épaissit progressivement et s’étale sur la dent et surtout sous la gencive.

Vous pouvez intervenir sur la formation de cette plaque dentaire en effectuant des soins réguliers. Les soins (détartrage, traitement gingival, voire extraction dentaire en cas de maladie parodontale avancée…) réalisés par le vétérinaire doivent, pour assurer une hygiène buccale durable, être complétés par le maître de l’animal toute sa vie. Ces soins hygiéniques sont facilités s’ils ont fait partie de l’éducation du chiot ou du chaton.

Le brossage des dents est la mesure la plus efficace permettant d’éliminer la plaque dentaire et éviter ainsi la formation du tartre. Un brossage effectué 3 fois par semaine est suffisant pour maintenir la santé buccale de votre animal si les gencives sont saines. La régularité du brossage est indispensable pour éliminer correctement la plaque dentaire. Pour les animaux plus disposés au tartre, il peut être nécessaire de brosser quotidiennement les dents.

Il faut utiliser pour cela une brosse à dent adaptée, c’est à dire petite, avec des poils très souples afin de ne pas blesser les gencives de votre animal. Les dentifrices prévus à l’usage des chiens et chats sont parfaitement digestes, ne nécessitent
pas de rinçage et ont souvent un goût aromatisé, ce qui rend le brossage beaucoup plus facile.

Il est possible aussi d’administrer une spécialité vétérinaire contenant des substances luttant contre la plaque dentaire. Il peut s’agir de dentifrice à croquer et à avaler, qui est absorbé par l’intestin puis éliminé dans la salive, ou de lamelles à mâcher imprégnées de dentifrice. Ces méthodes sont cependant moins efficaces que le brossage des dents, mais sont largement préférables à l’absence de prévention hygiénique du tartre.

La mise à disposition de jouets que l’animal pourra mâchonner permet d’effectuer un auto-nettoyage des surfaces dentaires. Ils complètent efficacement les soins dentaires mais ne les remplacent pas. 

Certaines croquettes ont une forme, une texture et une composition qui aident à réduire la formation de tartre lorsque le chat ou le chien les consomment très régulièrement. Il s’agit d’un complément largement utile à la bonne santé dentaire de votre animal, qui peut remplacer avantageusement sa ration habituelle, en présentant toutes les caractéristiques d’un aliment de haute qualité.

Brossage régulier, friandises à base de dentifrice, jouet à mâcher, croquettes diététiques sont autant de méthodes complémentaires. Elles seront employées simultanément (ou éventuellement successivement) pour garder une parfaite hygiène bucco-dentaire de votre animal. Ainsi vous lui garantirez une dentition en bon état pour lui permettre une prise alimentaire normale tout au long de sa vie.