Coordonnées

  • CLINIQUE VETERINAIRE LE NOBEL DRS DAVADANT ET JEANDIDIER
    5 AVENUE ROBERT BALLANGER .
    PLACE GASTON BUSSIERE

    93270 SEVRAN
  • Tél : 01 49 36 07 70

Urgences

VETOADOM

Nuits, Dimanches

Jours fériés

01 81 89 10 31

Actualités

  • LA LISTE DES PRENOMS EN 2021

    L' Année des S
    LA LISTE DES PRENOMS EN 2021
  • ANNÉE DES R EN 2020

    La liste des prénoms en 2020
  • LE LAPIN

    Tout savoir sur votre compagnon : le lapin
  • LE TABLEAU DES AGES

    Quel est son âge humain ?
  • VETERINARY HPM: Une alimentation adaptée pour votre chat

    Découvrez les caractéristiques alimentaires de votre chat
  • VETERINARY HPM: Une alimentation adaptée pour votre chien

    Découvrez les caractéristiques alimentaires de votre chien
  • Le tableau des âges

    Déterminez, grâce au tableau suivant, quel “âge humain” a réellement votre chat ou votre chien. L'espérance de vie moyenne chez les chats s'établit autour de 15 ans, et chez les chiens autour de 10 ans, mais pour eux, la taille est un élément déterminant : mieux vaut être un York qu'un Dogue Allemand !
  • Les chiens et la chaleur

    Avec l'été et la chaleur qui arrivent, de nombreuses précautions sont à prendre afin de protéger nos animaux des coups de chaud. En effet, si nous aimons nous prélasser au soleil, il n'en n'est pas de même pour nos compagnons qui ne tolèrent pas la chaleur comme nous.
  • La vermifugation du chat

    Les parasites internes de notre chat doivent être combattus pour son bien-être et pour le nôtre : la plupart d'entre eux est transmissible à l'homme et peut provoquer des maladies graves. En savoir plus…
  • Les parasites externes

    Votre animal, chat ou chien, héberge très souvent et à votre insu des hôtes indésirables : les parasites. Les conséquences de cette pression parasitaire ne sont pas négligeables tant pour votre animal que pour vous même.
    N'oubliez pas de traiter votre chien ou votre chat contre les puces et / ou les tiques.
    Votre vétérinaire saura vous conseiller
  • Les parasites internes

    Les parasites internes (vers...) vivent dans différents organes, ou dans le sang, et se nourrissent au détriment de votre animal.
    Les parasites des animaux de compagnie sont très nombreux mais leur importance est variable en fonction des régions d'Europe et du mode de vie de l’animal. En savoir plus…
  • L'hygiène dentaire du chien et du chat

    Comme vous, votre compagnon à quatre pattes a besoin d'une certaine hygiène dentaire. Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles mais d’autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.
  • N'oubliez pas de vacciner votre chat

    Le chaton est vacciné dès 2 mois avec un rappel à 3 mois.
    Le chat adulte est vacciné 1 fois par an.
    Le chat est vacciné contre la leucose, la rage, le typhus et le coryza.
  • N'oubliez pas de vacciner votre chien

    La vaccination du chiot commence dès 2 mois.
    Le chien adulte reçoit un rappel vaccinal chaque année.
    Le chien est vacciné et protégé contre la rage, la maladie de carré, l'hépatite de rubarth, la leptospirose, la parvovirose et la piroplasmose.
  • Nous sommes heureux d'accueillir les nouveaux animaux de compagnie

    Lapin, cochon d'inde, furet, hamster, gerbille, rat et autres petits mammifères sont sensibles aux parasites externes et se grattent.
    N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour un conseil
  • Vaccinez votre chien contre la Piroplasmose

    La saison des tiques arrive .
    La Piroplasmose est une maladie mortelle.
    Dès 5 mois, vaccinez-le !
  • Les chiens de 1ère et de 2ème catégorie

    Quelles sont les nouvelles mesures concernant les chiens de 1ère et de 2ème catégorie ?
  • Votre animal commence à vieillir :

    Votre animal va avoir 8 ans . Pensez à faire un bilan de santé . Un bilan sanguin est simple et aide à la prévention de nombreuses maladies
  • Voyager , passer les frontières avec son animal

    Dans tous les cas l’animal voyageur doit être accompagné de son passeport européen pour carnivore de compagnie (disponible à la clinique) et de son certificat de vaccination contre la rage.
Toutes les actualités

Vidéos

Voyager avec mon animal, quelles démarches
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Les chiens et la chaleur

Avec l'été et la chaleur qui arrivent, de nombreuses précautions sont à prendre afin de protéger nos animaux des coups de chaud. En effet, si nous aimons nous prélasser au soleil, il n'en n'est pas de même pour nos compagnons qui ne tolèrent pas la chaleur comme nous.

Les chiens ne transpirent pas comme les humains et ne peuvent donc pas de cette façon

 éliminer la chaleur et maintenir leur température constante. Pour ce faire, leur seul moyen de lutte est le halètement, la ventilation permettra de transporter de l'air plus frais à l'intérieur du corps et de maintenir la température (qui est normalement de 38,5°C chez le chien). 

Mais si la température augmente trop, cela ne suffit plus et l'animal est alors victime d'un coup de chaud.

Les risques de la chaleur

Deux cas sont à l'origine du coup de chaleur : l'augmentation excessive de la température extérieure provoquant la saturation de la régulation thermique de l'organisme, et l'augmentation de la température corporelle à cause d'un effort musculaire trop important par temps chaud.

Les premiers symptômes sont un halètement excessif et une difficulté respiratoire. Puis l'animal devient apathique : on observe une forte baisse de la vigilance et un abattement profond. Si l'on peut prendre la température de l'animal, on observe une hyperthermie pouvant parfois dépasser 40 à 41°C ! Il peut y avoir aussi hypersalivation, vomissement, parfois incontinence urinaire.

Après ces premiers symptômes, s'installent des lésions tissulaires et organiques à plusieurs niveaux. L'augmentation de la température entraîne une congestion cérébrale, à l'origine de l'abattement tout d'abord puis de troubles neurologiques plus graves comme des convulsions et l'apparition d'un coma. Les lésions vasculaires peuvent provoquer des ruptures des vaisseaux les plus fragiles et des hémorragies sont possibles, on a également apparition de troubles de la coagulation. La mauvaise perfusion des organes est à l'origine d'insuffisance rénale aigüe. En cas de coup de chaleur à l'exercice, on peut avoir destruction de cellules musculaires.

On le comprend, les conséquences du coup de chaleur sont graves, souvent mortelles ou tout du moins peuvent laisser des séquelles importantes.

Prévention

Assurez-vous en cas de forte chaleur que votre chien reste au frais : de préférence dans la maison ou dans un lieu frais et aéré.

Si vous passez la journée à la plage ou en ballade, préférez le laisser à la maison plutôt que de l'amener avec vous. En vacances, évitez de faire des sorties avec votre animal, il est mieux au frais à la maison.

Ne le laissez jamais dans la voiture, même fenêtres ouvertes ou voiture à l'ombre car la température y augmente très rapidement en quelques minutes et l'animal ne pourra le supporter.

L'animal doit avoir à disposition de l'eau fraîche.

Pensez que si vous mettez votre chien à l'ombre, que celle-ci tourne au cours de la journée et qu'en une heure, il peut se retrouver en plein soleil.

Si vous décidez d'emmener votre animal en ballade, veillez surtout à le faire boire de façon très régulière (environ tous les quarts d'heure) et surtout à l'obliger à se reposer. L'animal n'est pas conscient de ses limites et continuera à courir et jouer même s'il a chaud, à vous de veiller à ce qu'il s'arrête régulièrement avant d'être victime d'un coup de chaud.

En été, choisissez donc d'aller promener votre chien le matin à la fraîche ou en fin de journée afin d'éviter les plus grosses chaleurs de la journée.

Faites d'autant plus attention si votre chien est vieux ou souffre de pathologie (cardiaque par exemple), car il est à la fois plus fragile et moins apte à réguler sa température.

Que faire ?

En cas de coup de chaleur, la température de l'animal est augmentée de façon anormale et dangereuse, il convient donc de la faire baisser au plus vite.

Donnez à boire de l'eau fraîche (mais pas glacée), mais si le chien ne boit pas ou n'est pas conscient, ne le forcez pas.

Vous pouvez le doucher à l'eau froide, le plonger dans un bain froid ou l'envelopper de serviettes humides ou de sacs remplis de glaçons. Le refroidissement doit se faire le plus rapidement possible afin de minimiser le risque de lésions tissulaires.

Evidemment, dès que cela est possible, transportez le chien chez le vétérinaire, qui fera un bilan clinique complet, traitera de façon urgente les pathologies les plus graves, et le mettra en perfusion afin d'éliminer les toxines et de limiter les dégâts tissulaires sur les organes vitaux.